Image > Cyril Zannettacci

La rencontre avec un policier est le touchant-touché du sujet politique




Entretien avec Geoffroy De Lagasnerie, sociologue et philosophe, à propos de son ouvrage La conscience politique, publié aux éditions Fayard.
Entretien > Emmanuel Moreira
Image > Cyril Zannettacci



Dans la théorie politique « tout se passe comme si une sorte de magie était à l’ouvre dans le monde et que lorsque « la politique » apparaît, le « social » disparait. »

« Entre ma volonté et l’ordre juridique, ce qui s’affronte lorsqu’il y a affrontement ce sont deux volontés : ma volonté d’un côté et, de l’autre, la volonté d’autres personnes soutenues par la police et un appareil répressif. Qui dit loi dit confrontation, et c’est à partir de la scène de la confrontation que nous devons comprendre les rapports politiques. (…) La question politique surgit d’abord dans le cadre d’une expérience où je suis confronté à une volonté qui n’est pas la mienne, qui m’est imposée de l’extérieur par un ordre qui m’a capturé et qui dispose de la police et de la menace de l’appareil pénal. (…) Parce que la réalité de la politique réside dans l’acte de confrontation avec l’ordre juridique, l’individu de référence de la théorie ne doit pas être le député, le juge, le président. ça doit être cette autre figure, quasi totalement absente des principaux écrits ou totalement marginalisée ; le délinquant, le terroriste, le braqueur, le clandestin, l’anarchiste. On pourrait dire que l’homme arrêté par la police doit devenir le cadre de référence de la théorie et que c’est à partir de lui que nous devons penser l’homme non arrêté par la police.

(…)

« On pourrait dire que la rencontre avec un policier est le touchant-touché du sujet politique, l’action à travers laquelle le sujet comprend physiquement sa situation d’être politique comme sujet entravé par la volonté d’autrui – via l’Etat. (…) L’expérience politique, ce n’est pas le moment où je contracte, c’est le moment où je me fais arrêter – c’est le fait d’être toujours arrêtable. »

///////// Autres documents

Voir l’Etat pénal tel qu’il est.

Que peut la sociologie lorsqu’elle interroge le système du jugement et de la répression ? C’est l’enjeu du dernier livre de Geoffroy de Lagasnerie : Juger. L’Etat pénal face à la sociologie.
Entretien radiophonique.

Portrait d’un régime

Inventaire des 63 intellectuels ayant participé à la mise en scène du Roi pendant 8h, diffusée en direct sur France Culture, lundi 18 mars 2019.

A la ZAD de NDDL, à toutes les autres ZAD, aux cortèges de tête,…

par Elsa Dorlin
Aucune vie n’est aujourd’hui épargnée par le néolibéralisme dont l’Etat sécuritaire est juste le capo ou le manager.

Elsa Dorlin, se défendre. Une philosophie de la violence

Se défendre. Une philosophie de la violence, d’Elsa Dorlin est à la fois la généalogie d’un dispositif de pouvoir qui légitime la défense pour certain-e-s et l’interdit pour d’autres et une histoire des tactiques défensives des corps tenus dans la violence.
Entretien radiophonique