Archives du mot-clef : Justin Delareux

« on me donne Brassaï »

« Cela commença donc ainsi, par des rassemblements sans objet, des rassemblements silencieux de masques, en marge de l'affairement général. »
par Justin Delareux

La parenthèse de notre époque

par Justin Delareux
L'effondrement comme le mot c'est ce qu'il reste. Il aimerait se détacher de l'actualité un peu, il veut se détacher de ce qui le sépare de lui même. Plus les jours passent plus les jours s'entassent. Il dit qu'il n'est pas actuel. Rien ne passe en définitive.

Anthropologie des jours

par Justin Delareux
Je fais des allers et retours. Je ne suis pas la nature. Je ne peux pas la suivre. Je suis allergique à la nature. Je est un prétexte. Je fais des tours. Je tourne. Je ne suis pas naturel. Mon comportement est perturbé. Je tourne autour. Je fais des boucles. Je bouche. Je boucle. Je reviens. Je fais ce geste perpétuel. Je ne suis pas nature.