Archives de la catégorie : image

10 vadrouilles

Par Maxime Actis
le douanier regarde nos livres, → Sid, 18.08.2009
stop près des voies ferrées
quelqu’un baisse la vitre et nous jette un paquet de cigarettes rouge
la police arrive et en anglais dit que Belgrade c’est loin
la police dit que c’est pas sûr le stop à cause des gitans
il y a des gens qu’on fout dans le coffre de la bagnole
et qu’on balance dans un ruisseau après les avoir dépouillés, comme ça sans raison

L’arche inuit (extrait)

(cette manie, un temps, de tout crypter, comme d’un certains sauront, il y aura toujours un certains avec lesquels crypter et en ce cryptage, compter, jusqu’aux syllabes mêmes en cas de vers comme il se dit d’accidents, s’il n’y a ici vers qu’accidentels) par Denis Ferdinande

La planche comme poème. À propos de Déséblouir de Jean-Pierre Marquet.

Par Lambert Clet.
Le dispositif est inébranlable. En haut de la planche format A3, l'inscription « Autofictions », une date. Un peu plus bas, un titre, suivi d'une recherche plastique : parfois, de simples esquisses, souvent, des assemblages complexes de matériaux, de pratiques. En pied de page, deux notations. Par exemple celles-ci : 1) C'est où et quand et pourquoi commencer ? / 2) La planche est le lieu de tous les tâtonnements, de toutes les approximations et de tous les errements, et non la recherche d'une forme de régularité ou de récurrence.