Archives du mot-clef : Frédéric Neyrat

Le conflit politique : logiques et pratiques

Enregistrement du colloque qui s'est tenu les 6,7 & 8 avril 2017
Premièrement, la politique se laisse aborder sous l'angle du conflit spécifique qu'elle met en œuvre. Deuxièmement, il y a une logique de ce conflit, ce qui veut dire plus précisément qu'il y en a une intelligibilité, entendons par là une saisie conceptuelle et discursive. Troisièmement, cette intelligibilité, comme dirait Lacan, est « pas-toute » ; le concept de « pratiques » peut alors être mobilisé pour indiquer les éléments (les gestes, les postures, les dispositions) qui se transmettent par d'autres voies que celle du discours ou de la saisie conceptuelle.

Frédéric Neyrat, Pour une écologie de la séparation

Entretien avec Frédéric Neyrat Philosophe, auteur d’une écologie de la séparation dans son ouvrage La part inconstructible de la Terre aux éditions du seuil.

(forme-de-)vie, déviation continuée

Entretien, avec Frédéric Neyrat autour de Clinamen, par Emmanuel Moreira
Déviation continuée d'une correspondance radiophonique, réalisée par Nicolas Zurstrassen, précédemment publiée en février 2012.

Révolution transfigurée

par Frédéric Neyrat - pièce sonore

epiderme © Image Nathalie Blanchard

L’ image intense

Entretien avec Boyan Manchev autour de L’Altération du monde. Pour une esthétique radicale (Lignes, avril 2009)

Cet été, Frédéric Neyrat nous a fait part d'un échange qu'il avait eu en mai 2009 avec Boyan Manchev à propos de son ouvrage L'altération du monde. C'est le contenu de cet entretien que nous publions ici et cela aussi pour prolonger un autre entretien - audio - que nous avions eu avec Boyan Manchev, toujours autours de cet ouvrage publié aux éditions Lignes.

Image, Alexis Delanoue

UltimAtum (10 projectiles pour une revue improbable)

Frédéric Neyrat est philosophe, il est membre du comité de rédaction de la revue Multitudes.
Derniers ouvrages parus : Biopolitique des catastrophes (MF, 2008) ; Le Terrorisme (Larousse, 2009) ; Instructions pour une prise d’âmes. Artaud et l’envoûtement occidental (La Phocide, 2009).

Instructions pour une prise d’âmes, Frédéric Neyrat

«Le monde de la terre actuelle est mené par des séries d'envoûtements concertés et calculés» nous dit Artaud. Quelle signification autre que délirante accorder à une telle déclaration ? La folie d'Artaud serait entrée en conjonction - en résonance - avec le déni occidental. Elle s'exprime là où l'«Occident» a toujours refusé de s'exprimer sur lui-même - à moins qu'il n'en ait jamais été capable.
Entretien et réalisation : Nicolas Zurstrassen