Archives du mot-clef : François Santerre

Tu vas parler maintenant

par Johan Grzelczyk
C’est qu’ils nous font chier, les mots
du premier au dernier jour, ils nous emmerdent

La nuit

Pièce radiophonique
Texte : Amandine André
Réalisation : Emmanuel Moreira.
la nuit ne chute pas, la nuit n'a jamais fait que passer, la nuit n'est qu'un moment et un moment ne chute pas, il ne fait que passer

Caravane

par Claude Favre
Interventions des forces de l'ordre. Caravanes chavirées, à la va-vite, la haine par la peur. Vêtements dans la boue.

Hiver

par François Santerre
une série de 15 photographies

Nous avons marché

par Yannick Torlini
nous avons marché et marché et marché à pierre fendre dans les jours creux les promesses d’un matin qui n’en finit pas et la curieuse quotidienneté de la pluie sur nos visages travaillés par les ans nous avons marché et il a fait froid très souvent

Décembre

Décembre, par Thomas Vinau
Les fruits de décembre
se goûtent
froids

***

Le froid a tout épaissi
La lumière a filé sa lame
sur les reflets blancs de la glace
Derrière les champs d’herbe gelés
la rumeur épaisse des arbres fabrique
ses nuages

***

Révolution transfigurée

par Frédéric Neyrat - pièce sonore

© Image François Santerre.

Entretien avec Vinciane Despret

A la croisée de l’éthologie, de la psychologie et de la philosophie, Vinciane Despret sillonne entre les séparations et autres cloisons, à l’écoute des sciences telles qu’elles se font, des pratiques telles qu’elles se vivent, des passages tels qu’ils s’expérimentent. Elle s’intéresse à ce qu’elle nomme «les conséquences politiques de nos choix théoriques», étudie aussi bien le «comment vivre» avec l’"animal" que les questions, proprement politiques, posées par les pratiques psychothérapeutiques avec l’ « homme ».
Entretien et réalisation : Nicolas Zurstrassen

Pour que la gauche n’ait plus honte d’être mal-à-droite, par Yves Citton

Et s’il fallait concevoir la politique comme relevant d’une réponse forcément maladroite, à une question dont on ne sait jamais si elle se pose vraiment, ni à qui ? Et si l’incertitude dont témoigne cette question pouvait être perçue, dans l’Europe d’aujourd’hui, avec autre chose que de la tristesse, de la culpabilité ou du dépit ? Et si l’on essayait de redéfinir la conscience de « gauche » par le fait d’être « mal-à-droite » ?

Paysage, François Santerre

Série de 8 photographies, Saint Malo, février 2009

Instructions pour une prise d’âmes, Frédéric Neyrat

«Le monde de la terre actuelle est mené par des séries d'envoûtements concertés et calculés» nous dit Artaud. Quelle signification autre que délirante accorder à une telle déclaration ? La folie d'Artaud serait entrée en conjonction - en résonance - avec le déni occidental. Elle s'exprime là où l'«Occident» a toujours refusé de s'exprimer sur lui-même - à moins qu'il n'en ait jamais été capable.
Entretien et réalisation : Nicolas Zurstrassen

Expérimentations politiques, Maurizio Lazzarato

La webradio A Bout de Souffle porpose un entretien avec Maurizio Lazzarato, sociologue et philosophe, à propos de son dernier ouvrage "Expérimentations politiques". Ce livre est l'étude d'un conflit social, celui portant sur la restructuration du régime d'assurance chômage des intermittents du spectacle.
Entretien radiophonique et réalisation : Emmanuel Moreira

Comment vivons-nous ?

Revue Internationale des Livres et des Idées.
N°16 - Mars - Avril 2010. "Comment vivons-nous ?", un numéro à la mémoire de Daniel Bensaïd.
Entretien radiophonique et réalisation : Emmanuel Moreira

Yves Citton traverse par huit fois Spinoza

Construit en huit variations, comme autant de chemins permettant la rencontre de Spinoza, Yves Citton déploie les spinozismes à l'oeuvre aussi bien du côté de la philosophie que du côté des sciences sociales.
Entretien radiophonique et réalisation : Emmanuel Moreira

Sans sommeil

Tu ne m'écris plus.
Peut-être que je pensais faux.
Oui, je voudrais entrer dans la fiction avec toi
Qu'importe que je sois recouverte de mots
Puisque tu me déchires quand je te vois.

par Amandine André

Je vous salue Gaza

Un montage sonore à partir d'un témoignage d'une habitante de Gaza avec des extraits de films de Jean-Luc Godard (Notre musique, Dans le noir du temps, Pierrot le fou, Histoire(s) du cinéma, Les carabiniers), des extraits du recueil de poésie "Ne t'excuse pas" de Mahmoud Darwich et une Elégie de Rainer Maria Rilke.
Réalisation : Emmanuel Moreira

L’instant et son ombre, Jean-Christophe Bailly

Rencontre avec Jean-Christophe Bailly
Jean-Christophe Bailly est écrivain. Il est l’auteur de nombreux livres recoupant la plupart des genres : du poème à l’essai, du théâtre au récit. Il a récemment publié Le Versant animal (Bayard 2007), et l’atelier infini (Hazan, 2007).

D’après Foucault. Gestes, luttes, programmes. Mathieu Potte-Bonneville

Entretien avec Mathieu Potte-Bonneville
Mathieu Potte-Bonneville est philosophe, directeur de programme au Collège International de Philosophie, membre du comité de rédaction de la revue Vacarme. Philippe Artières, historien au CNRS-EHESS, Président du Centre Michel Foucault. Ensemble ils ont publiés aux Prairies Ordinaires, D'après Foucault. Gestes, luttes, programmes.
Entretien radiophonique & réalisation : Emmanuel Moreira

Nimrod, rencontre

Philosophe, poète, romancier, essayiste, Nimrod est né au Tchad en 1959. Il étudie la philosophie en Côte d'Ivoire puis en France à Amiens. Quelques romans au hasard de sa bibliographie : Le départ, Les jambes d'Alice, Le bal des princes. Des essais, citons-en deux : La nouvelle chose française et Rosa Parks. En hébreu, Nimrod peut se traduire par "se rebeller". Sa littérature, ses essais en portent la charge. Rencontre avec Nimrod, proposée par Marc Blanchet, qui a eu lieu lors d'une veillée organisée par le CCN de Tours. Au cours de cet entretien, vous pourrez entendre une lecture d'un extrait du Bal des princes par l'auteur.

La construction sociale de l’espace humain. Michel Lussault

Michel Lussault est géographe. Il a publié L'homme spatial - la construction sociale de l'espace humain, aux éditions du Seuil (2007).
Les mots que nous employons pour parler de l'espace nous trompent. Ils sont d'un autre temps et nous aurons à faire l'effort, avec ce livre, d'un nouveau lexique et d'un nouveau regard. Cet essai tend à faire de la géographie une science qui a à dire à la littérature, à la peinture, à la philosophie, à la sociologie et à l'anthropologie. Une géographie débarrassée d'une idée de nature autonome, extérieure à la société; non pas que cette nature ait disparue, mais réinventer sans cesse afin qu'elle soit conforme aux logiques de la société.
Entretien radiophonique & réalisation : Emmanuel Moreira

André Markowicz, traduire

Grand entretien d'une heure et demi que nous avait accordé André Markowicz en 2006 lors de sa résidence à l'Université de Tours. André Markowicz a entrepris pour les éditions Actes Sud, la traduction, entre autre, de toute l'oeuvre de fiction de Dostoïevski, le théâtre de Tchekov, Pouchkine, et toute les pièce de Shakespeare.