© Image Nathalie Blanchard. All rights reserved

Inesthétique et mimésis, Mehdi Belhaj Kacem

Entretien avec Mehdi Belhaj Kacem, à propos de la publication aux Nouvelles éditions Lignes de l’ouvrage Inesthétique et mimésis.
Tout sépare-t-il Alain Badiou et Philippe Lacoue-Labarthe ? Tout ne les sépare pas et eux-mêmes s’en sont expliqués : leur dialogue commence dès 1988 avec L’Être et l’évenement, auquel Lacoue répond à l’occasion d’une intervention au Collège international de philosophie.

Réponse en forme de question : « En réalité, je souscris bien à la « fidélité à l’être tel que le vide le nomme ». Je souscris également à la nécessaire interruption du poème. Il y va, dans l’un et l’autre cas, de la possibilité de l’événement. Mais pourquoi, et c’est au fond ma seule question, devrait-ce être au profit du mathème ? N’y a-t-il pas autre chose à inventer qui transit notre « monde » ? »
L’un est un platonicien ; on peut même dire qu’il répète le geste philosophique platonicien pour notre temps . L’autre ne l’est pas ; on peut au contraire dire de lui qu’il n’est pas moins un poète qu’il n’est un philosophe. À travers cette discussion, peut-être ce « litige », dit encore Lacoue, il y va donc, aujourd’hui, de la possibilité du Poème, comme de la possibilité de la philosophie.

En interrogeant la manière dont le signifiant Platon fonctionne dans la philosophie d’Alain Badiou, Medhi Belhaj Kacem, repose la question de la forclusion du mal par la philosophie. D’autant plus que l’art, et ce depuis Sade, c’est-à-dire depuis la révolution, expose l’immonde du monde. Si le monde vient avec l’immonde, (le monde entendu ici comme production de la politique) la question politique ne saurait être simplement résorbée dans l’ontologique (le mathème) comme le propose Alain Badiou, de même que si « l’art est chose passé », ou autrement dit, si l’inesthétique est l’art débarrassé du mythe, comment alors, constituer un héroïsme non mythologique, un héroïsme politique ?


Inesthetique et mimesis.mp3
Entretien et réalisation : Emmanuel Moreira

tonimage

 

/////////////////// Autres documents

La main invisible de l’événement

© Image Nathalie Blanchard. All rights reserved.

par Mehdi Belhaj Kacem
Avant l’événement du langage, de l’appropriation mimétique, il y a le phénomène strictement « physique », aristotélicien, de la main, comme l’a merveilleusement « poématisé » le début de 2001, l’odyssée de l’espace.

Les mots d’Alain Badiou

10700753_10152792916443476_6734897292637303110_o

Une série de 10 entretiens radiophoniques avec Alain Badiou
Des mots appartenant au vocabulaire, aux écrits du philosophe – des mots concepts. Au terme de cette série, c’est tout autant une toile tissée qu’une cartographie de la pensée d’Alain Badiou.

Comprendre le conflit que vit l’autre pour entrer en amitié politique

alice 03

Samedi 31 janvier 2015, Radio Grenouille et la Friche Belle de Mai proposaient trois plateaux radiophoniques :
Lutte contre le terrorisme, de la loi à la guerre où allons-nous ? – Décoloniser le féminisme : les féministes islamiques – Luttes et études postcoloniales, reprise de souffle