.

Interrogatoire

état des selles : changeant / de retour de voyage et l’avion peut-être ou la nourriture qui y est servie. Le plastique omniprésent. De même que partout dans ce pays. Grands plastiques noirs – sacs – enveloppant et dissimulant toutes sortes de plastiques transparents ou de couleur et bien d’autres choses encore. La vision de ces sacs, au format ignoré de moi, ailleurs contenant des corps, là des ordures. Ordures menant aux corps emballés de la même matière. Pays produisant en masse sacs contenant des ordures sur son territoire et sacs contenant des corps en dehors de ses frontières. Pays produisant en masse des frontières pour que restent en dehors d’elles les sacs contenant les corps.

humeur : triste / le froid qui arrive

effets secondaires avérés : maux de ventre / prise d’antibiotiques pour une infection non avérée. Absence de germes dans les urines. Noyés par la patience à boire litres d’eau et de canneberge pure c’est-à-dire non reconstituée à partir de jus concentré (prix d’une bouteille d’1 litre en boutique bio à Brooklyn : 11,69 dollars) mais d’après le médecin le taux de leucocytes élevé dans le sang pouvant révéler la présence d’une infection, et je voudrais bien vérifier ce que leucocytes veut dire mais il est près de minuit et je soupçonne mes voisins d’éteindre leur box à 23h chaque soir, chose dont je me rends compte à présent que n’ayant plus internet chez moi suite à une coupure de ligne téléphonique dont l’origine demeure mystérieuse et à l’entêtement de mon propriétaire – et qu’il brûle en enfer – à refuser de faire les travaux nécessaires pour rétablir celle-ci et à ma fatigue et à mes absences répétées pour faire moi-même ce travail somme toute facile j’ai demandé à mes voisins les plus proches le nom de leur box et leur code contre 10 euros par mois afin de n’être tout de même pas coupée d’internet, il me faut prendre ces antibiotiques et les prends donc avec la gentillesse d’un animal éreinté par des heures de voyage debout sans savoir où on le mène et dans le bruit et la peur et la promiscuité d’avec les autres et qui semble accepter l’arrivée aux abattoirs, c’est-à-dire est certainement soulagé seulement d’arriver enfin quelque part.

état du dos : mauvais avec douleurs persistantes dans la zone sacro-lombaires mais qui n’empêche pas le travail physique. (ô romps la peau de mon ventre et entre toutes ces viscères fraies toi un chemin pour d’une main forte attraper la croix de mes os ou bien saisis dans mon dos ma colonne et la tiens)

sous-vêtements : noirs / surveiller l’arrivée des vers, leur vie, leur mort, leur sortie diurne ou nocturne

état du cuir chevelu : en poussière avec présence de plaques de poussière plus épaisse / certainement les produits dont sont enduits les cheveux pour faciliter le coiffage depuis que de nouveau coiffée pour être vue sur scène. Aussi probablement un traitement pourtant naturel pour tuer d’éventuels poux attrapés à l’anniversaire de Sibelle 6 ans, qui porte bien son nom même s’il est vrai que cette fois-ci et malgré l’enthousiasme de sa grand-mère ne m’a témoigné aucune marque d’affection particulière. Lui ai offert des livres trouvé à la va-vite dans la seule librairie connue de moi pour être ouverte le dimanche et aux côtés des autres présents, faisaient figure de cadeaux de vieille tante peu au courant des désirs d’une fille de son âge

La température extérieure demeure inconnue de moi mais peut être estimée à une douzaine de degrés étant donné qu’après une heure de marche une certaine chaleur commence à se diffuser dans le corps en commençant par la zone thoracique, qui est la plus couverte, ainsi qu’il est conseillé de le faire et sur ce point traditions et médecins acceptent de s’entendre. Ai hésité à me procurer de la mélatonine en passant devant une pharmacie ouverte la nuit car bien que connaissant ses propriétés je me refuse encore à prendre des substances pour faciliter le sommeil. Car faciliter mon sommeil serait une concession faite à mon employeur. Car s’il veut me voir éveillée et en bonne forme il me faut avoir dormi et suffisamment et lui offrant déjà bien des heures de mes journées et de mes soirées dont certaines ne sont pas rémunérées car considérées comme non travaillées, or un trajet de 6h en train pour me rendre dans une ville où l’on m’attend et la préparation d’une valise et la lessive même qui précède le jour du départ sont du travail ou s’il n’en sont pas sont les gestes nécessaires à la récupération de ma force de travail, je ne compte pas lui accorder en plus le droit de tenir mon sommeil sous sa juridiction. Si la qualité de mon travail en pâtit il pourrait avoir un mot à dire et encore ne s’agirait-il là que d’un arrangement à l’amiable. Car rien sur mon contrat ne stipule que je doive effectuer mon travail en bonne forme physique ou d’excellente façon. J’ai d’ailleurs légalement le droit de n’avoir pas dormi de la nuit, de m’empêtrer dans mon texte et de tomber de scène. Tant que j’arrive à l’heure il ne saurait m’être fait le moindre reproche.

Ainsi parla celle qui était interrogée et dans un bref claquement de langue qui semblait une conclusion elle sortit.

Anna Carlier

////////////////// Autres documents

Elsa Dorlin, se défendre. Une philosophie de la violence

Se défendre. Une philosophie de la violence, d’Elsa Dorlin est à la fois la généalogie d’un dispositif de pouvoir qui légitime la défense pour certain-e-s et l’interdit pour d’autres et une histoire des tactiques défensives des corps tenus dans la violence.
Entretien radiophonique

De chair et de métal

Ces corps n’ont pas eu le choix du métal : prothèse, pace maker, implant auditif …
Quand le fer traverse la chair.
Documentaire sonore, par Céline Laurens

Post Mortem Ante Facto

Chaque matin c’est le constat amer d’une vie ou la réalité à la dent dure.
Nox.

Prendre, re-prendre

pièce sonore
Le vol est inévitable. Avec le sentiment grandissant de l’injustice, avec l’intelligence que les gens ont de l’oppression dont il sont victimes, ils ne peuvent que voler de plus en plus.