© Image François Santerre. All rights reserved

D’après Foucault. Gestes, luttes, programmes. Mathieu Potte-Bonneville

Entretien avec Mathieu Potte-Bonneville
Mathieu Potte-Bonneville est philosophe, directeur de programme au Collège International de Philosophie, membre du comité de rédaction de la revue Vacarme. Philippe Artières, historien au CNRS-EHESS, Président du Centre Michel Foucault. Ensemble ils ont publiés aux Prairies Ordinaires, D’après Foucault. Gestes, luttes, programmes.

Nés en 1tonimage968 et étudiants dans les années 90, nos deux auteurs découvrent qu’ « on avait décidé d’enterrer avec Foucault sa pensée ». Dans les universités, « la pensée critique, redevenue sagement kantienne, n’enseignait plus qu’à justifier l’existant en se gardant d’aller plus loin. » Mais « évacué du débat intellectuel, Foucault ne cessait pour autant de hanter l’actualité ». Aussi, c’est à partir du regard sur l’actualité politique des années 90 qu’ils établissent une « archéologie » des gestes de l’intellectuel Foucault, une « généalogie » de ses luttes pour enfin tenter d’ouvrir sur des programmes capables d’inventer de nouvelles résistances articulées autour du concept de « contre-conduite ».
3 axes majeurs dans la philosophie de Foucault :
Le savoir, où comment nous nous sommes constitués comme sujet de notre savoir.
Le pouvoir, où comment nous nous sommes constitués comme sujets qui exercent ou subissent les relations de pouvoirs.
L’Ethique, où comment nous nous sommes constitué comme sujets moraux de nos actions.


Entretien radiophonique & réalisation : Emmanuel Moreira

 

 

////////////////////////// Autres documents

919316_10200745289812682_1946143174_oFoucault, Deleuze, deux inédits
Ci-dessous deux entretiens réalisés par Emmanuel Moreira pour Radio grenouille avec Adnen Jdey et Matthieu Potte-Bonneville pour discuter de la publication de deux documents exceptionnels.
Il s’agit de deux publications successives. D’une part un entretien inédit de Michel Foucault réalisé en 1979 par Farès Sassine, publié dans le numéro 2 de la Revue Rodéo. Et d’autre part un texte inédit de Gilles Deleuze sur Francis Bacon dernièrement publié aux éditions De l’incidence éditeur dans un ouvrage collectif intitulé Gilles Deleuze, logique du sensible.