© Image AFP. All rights reserved.

Avoir lieu 2011 – 7h27

— 7h27 —

Elle ravage le nord-est du pays.
Elle est un corps noyé dans une voiture emportée par le ravage.
Elle est la première victime.

Ils estiment le nombre des personnes touchées par le ravage.
Ils qualifient le ravage de biblique.

Elle est un corps disparu de son véhicule en tentant de franchir la chaussée.
Elle est âgée de 41 ans.
Elle est emportée par les flots.

Ils ont pu sauver d’autres personnes mais pas elle.
Ils n’ont pas pu l’atteindre avant qu’elle disparaisse.
Ils sont aidés par un hélicoptère.
Ils sondent toute la nuit les eaux et les airs mais sans succès.
Ils continuent les recherches aériennes et terrestres autour de la ville.
Ils continuent les recherches aériennes et terrestres au centre du ravage.

Elle est attendue pour dimanche soir.
Elle s’ajoute à une situation déjà catastrophique.
Elle est accompagnée de vents destructeurs.
Elle est accompagnée de fortes pluies.
Elle est accompagnée de grêle.
Elle provoque une montée rapide des eaux.

Ils mettent en garde.
Ils réconfortent les victimes.
Ils estiment que le ravage n’a pas encore atteint son pic.
Ils estiment que l’impact économique sera lourd.
Ils estiment que le secteur minier est un important pourvoyeur d’emplois.
Ils estiment que le secteur minier est l’un des poumons de l’économie du pays.
Ils estiment que le secteur minier est particulièrement touché.
Ils estiment que les agriculteurs sont particulièrement touchés.
Ils estiment que les petites entreprises sont particulièrement touchées.
Ils estiment que l’industrie du tourisme est particulièrement touchée.
Ils réconfortent les victimes.

Elle estime le désastre.
Elle estime le coût du désastre.
Elle affirme que la crise est loin d’être terminée.
Elle affirme que les eaux vont encore monter.
Elle est inondée.
Elle doit fermer.

Ils évacuent leurs domiciles dans la nuit face à la montée continuelle des eaux.
Ils larguent de la nourriture dans une vingtaine de localités coupées du monde.

Elle atteint son plus haut niveau.
Elle menace les habitations et les habitants.

Ils sont disposés en urgence.
Ils sont face au ravage.

Elle est coupée du monde pour une dizaine de jours.

Ils manquent de nourriture.
Ils ne se posent pas de questions.

Elle ne sait pas combien de temps la ville peut vivre sur ses réserves.
Elle quitte son lit.
Elle est comme un torrent d’eau qui s’écoule à une vitesse incroyable.
Elle commente.

Ils manquent d’eau potable.

Elle se fait sentir.
Elle se fait ressentir.

Ils commencent le nettoyage.

Elle est vidée de sa population.
Elle est déserte.
Elle suspend son activité.
Elle est à l’approche du ravage.

Ils regardent vers l’Asie.

 

Marc Perrin
Blog de Marc Perrin

A lire aussi,  des extraits de la série « Avoir lieu  » de Marc Perrin dans la revue Libr-critique

Un commentaire

  1. Publié le 19 Mai ’11 à 13 h 45 min | Permalien

    Vraiment un site à ne pas manquer