.

Europacity, futur cimetière

La cour d’appel administrative de Versailles valide la Zone d’Aménagement du triangle de Gonesse, étape préalable au bétonnage de 280 hectares de terres. Au programme : un quartier d’affaires et la construction d’EuropaCity, un projet mégalo de centre commercial. Au 280 hectares du triangle il faut aussi ajouter, un projet de terrain de golf sur 80 ha, la gare de fret Carex sur 116 ha, le projet Aérolians destiné à accueillir des bureaux, des hôtels et des restaurants sur 200 hectares, etc. En tout, 1 300 hectares de terres agricoles doivent disparaître d’ici 2030 d’après Médiapart. Le Collectif pour le Triangle de Gonesse (CPTG) appelle les personnes opposées à la destruction des terres agricoles menacées par le projet EuropaCity à se rassembler sur place afin d’empêcher toute tentative de reprise du chantier de la gare, prévue pour desservir le méga-centre commercial voulu par le groupe Auchan.
Les prochains rendez-vous sur le triangle de Gonesse : dimanches 28 juillet, 11 et 25 août et 8 septembre.

Reportage au Triangle de Gonesse, samedi 13 juillet 2019.

Reportage au Triangle de Gonesse, samedi 13 juillet 2019.
Prise de son et montage > Emmanuel Moreira





///////////////// Autres documents

Plusieurs fois vint un Camarade, le même, cet autre, me confier le besoin d’agir

Pièce radiophonique.
Textes > Franz Kafka, Mahmoud Darwich
Réalisation > Emmanuel Moreira

À Romainville, au nom de l’écologie on massacre

À deux kilomètres à l’est de Paris, en contre-bas de la cité Gagarine, il existe une forêt de 27 hectares : la Forêt de la Corniches des Forts, à Romainville.

Tout le monde dehors

Pièce sonore.
La ville empêchée, faite de sauts d’obstacles politiques. Ce sont des fragments comme autant de tentatives de faire entendre les mécaniques aux prises avec la ville, comment ils agissent sur nos corps, collectifs et individuels. Mais la ville nous repêche aussi. Chassés-croisés de possibles et d’impossibles, par morceaux éclatés, comment nous sommes traversés par la ville, et comment résister à son objectivation.