.

Vintimille Calais. Nous ne ferons pas marche arrière.

Composition collective en direct d’un documentaire de 120mn à l’intérieur de la marche solidaire pour les migrants de Vintimille à Calais. Une polyphonie à 8 micros sur le passage de la marche à Marseille.

 

 

Réalisation : Annabelle Bindl, Fanny Dujardin, Marie Flacon, Jean-Baptiste Imbert, Jimmy Kirinsky, Emmanuel Moreira, Anne-Sophie Pyvka, Clément Regnacq, avec la complicité de Maxime Reverchon.
Production > Radio Grenouille, Marseille

 
Contre les frontières
>> Cévennes sans frontières
>> Calais Migrant Solidarity
>> Passeurs d’hospitalités des exilés à Calais
>> Journal Merhaba, écrit par des migrant.e.s à Paris
>> Sans papiers ni frontières
>> Infokiosques.net. Brochures subversives sur le thème « immigrations, luttes contre les frontières »
>> Collectif Roya Citoyenne
>> Collectif Le Manba
>> Alarmphone, ligne téléphonique pour personnes en détresse en mer
>> Migreurop, observatoire des frontières
 
Publications Niet!Editions
« Nous ne ferons pas marche arrière ! »
Luttes contre la frontière franco-italienne à Vintimille, 2015 – 2017
Calais, face à la frontière. Textes & entretiens

 

///////////////////// Autres documents

Border

Border, France/ UK, 2004
27 min. Digibeta PAL, Colour, Stereo
Directed, Produced, Written, Camera, Edited Laura Waddington

Sombre

pièce sonore
L’Europe forteresse est celle des cœurs endurcis et sans amour. Elle a pour politique et la guerre et la peur. Reste les habitants de Lampedusa seuls à tendre la main.

Calais, The Jungle, 16 oct. 2016

reportage.
Dimanche 16 octobre 2016, aller/retour pour Calais. Pour voir cette jungle que le gouvernement veut raser.
Une ville de baraques et de tentes avec ses rues, ses trottoirs, ses quartiers, ses restaurants, ses boutiques, ses habitations, ses écoles, ses lieux de cultes et son belvédère – ce point de vue recherché par les touristes d’où l’on embrasse du regard l’étendue d’une ville. Des files d’attente aussi, des files d’attente pour la distributions de nourriture, des files d’attente pour la douche, des files d’attente pour l’électricité. Une ville précaire, mais une ville quand bien même.

en vigilance extérieure des côtes

maille sablée des plages de fer côtes hautes de muraille
à la garde montée plaques d’atterrissage du Golfe d’un désert
déplacées palissade de métal zone intermédiaire grille nord
– ouest extrême du Mexique

par Emmanuèle Jawad