Archives de la catégorie : pensées

La Horde d’or (Italie 1968-1977)

La parution en février 2017 de la première traduction française de la Horde d’or – livre en constante réimpression depuis sa première édition en Italie, en 1988 – est un événement considérable, et cela à tout point de vue : politique, existentiel, théorique, textuel, narratif, documentaire, stratégique, etc.
notes de lecture par Stéphanie Eligert

Elsa Dorlin, se défendre. Une philosophie de la violence

Se défendre. Une philosophie de la violence, d'Elsa Dorlin est à la fois la généalogie d'un dispositif de pouvoir qui légitime la défense pour certain-e-s et l'interdit pour d'autres et une histoire des tactiques défensives des corps tenus dans la violence.
Entretien radiophonique

Marx indigène. Un devenir-terrien du communisme

Par Dalie Giroux
Ce que je vous présente ici vise à évoquer quelques éléments d’une enquête en cours portant sur la cohabitation des dépossessions dans l’espace-temps capitaliste, en portant une attention particulière aux apprentissages (reprenant le terme d’Isabelle Stengers, qui oppose apprentissage à prise de conscience) liés à l’occurrence des luttes indigènes nord-américaines dans le continuum des pratiques de résistance contemporaine.

Style. Critique de nos formes de vie. Entretien avec Marielle Macé.

Une vie vécue est inséparable de ses formes, de ses modalités, de ses régimes, de ses gestes, de ses façons, de ses allures… qui sont déjà des idées. Les formes de vies ne sont jamais des objets, ce sont toujours des raisons, des motifs : raisons de vivre, motif à être, raison d’agir.
Style. Critique de nos formes de vie. Éditions Gallimard.

Marie José Mondzain, confiscation du mot Radicalité

La radicalité c’est à la fois et la révolté et le désir et non comme on l’entends aujourd’hui : la révolte et l’asservissement. La radicalité c’est tout le contraire de l’asservissement. C’est une énergie politique qui libère.

Atelier du Regard #06. Pierre Damien Huyghe / Max Charvolen

En feuilletant les 3 volumes du catalogue du FRAC PACA Pierre Damien Huyghe a été saisi par la reproduction de deux œuvres de Max Charvolen. Trésor des marseillais (2003) et Table et tiroir (1982). Un choix qui s’est fait à partir d’un aperçu de l’œuvre, d’un voir, et non d’une connaissance du travail de Max Charvolen.

Mercredi de Montévidéo. Noé Soulier, Actions, mouvements et gestes

Actions, mouvements et gestes est un livre qui propose de multiples façons d’appréhender le mouvement et d’observer une œuvre chorégraphique.
Lecture + Entretien avec Noé Soulier

Le conflit politique : logiques et pratiques

Enregistrement du colloque qui s'est tenu les 6,7 & 8 avril 2017
Premièrement, la politique se laisse aborder sous l'angle du conflit spécifique qu'elle met en œuvre. Deuxièmement, il y a une logique de ce conflit, ce qui veut dire plus précisément qu'il y en a une intelligibilité, entendons par là une saisie conceptuelle et discursive. Troisièmement, cette intelligibilité, comme dirait Lacan, est « pas-toute » ; le concept de « pratiques » peut alors être mobilisé pour indiquer les éléments (les gestes, les postures, les dispositions) qui se transmettent par d'autres voies que celle du discours ou de la saisie conceptuelle.

Atelier du regard #05 – Walid Raad ( Atlas Group) / Jerôme Game

Jérôme Game porte son regard sur une vidéo de l’Atlas Group, fondé par Walid Raad. We can make rain but no one came to ask. (2006)

Abdelkader Damani, vivre ce qu’on ne pourra pas vivre

Sommaire de l'entretien :
l'expérience esthétique - le rôle des artistes - la production esthétique de masse - co-produire avec tous - la critique de l'art contemporain - tester, vérifier les formes artistiques - réinjecter les œuvres dans le monde, activer les œuvres - Les œuvres portent pour nous.

Jean-Christophe Bailly. L’élargissement du poeme

Il y a dans l'écriture de Jean-Christophe Bailly un dialogue continue et discret entre la poésie, la pensée et la politique. Un dialogue qui s'écrit aussi bien par le poème, le récit, l'essai ou le théâtre.
Lecture de poèmes par jean Christophe Bailly suivie d'un dialogue à partir du livre L'élargissement du poème, publié en 2015 chez Christian Bourgois, éditeur.

Faire le mal avec des fleurs

Entretien avec Plínio Walder Prado. Il enseigne au département de philosophie de l’université de Paris 8.
"Dans la souffrance il y a quelque chose qui me fait souffrir qui n’est pas moi, mais le monde, et dont je n’ai pas à guérir". Critique adressée par le philosophe Plinio Prado à la notion de résilience. Notion qui transporte avec elle l’idée d’une paix entre soi et le monde. Critique du philosophe qui vise à réinjecter une conflictualité nécessaire avec ce qui m’entoure plutôt qu’une guérison.

Voir l’Etat pénal tel qu’il est.

Que peut la sociologie lorsqu'elle interroge le système du jugement et de la répression ? C’est l’enjeu du dernier livre de Geoffroy de Lagasnerie : Juger. L’Etat pénal face à la sociologie.
Entretien radiophonique.

Frédéric Neyrat, Pour une écologie de la séparation

Entretien avec Frédéric Neyrat Philosophe, auteur d’une écologie de la séparation dans son ouvrage La part inconstructible de la Terre aux éditions du seuil.

Isabelle Stengers, frayer dans la barbarie

Isabelle Stengers est philosophe, elle enseigne à l’Université libre de Bruxelles. Sa pratique philosophie n’est pas celle des systèmes. Elle ne cherche pas à englober le tout du monde dans une théorie descriptive, mais elle cherche le chemin praticable dans la barbarie. Il s’agit d’apprendre à naviguer sans jamais se croire totalement protéger. / Entretien radiophonique.

La santé mentale, vers un bonheur sous contrôle

Comment un concept à l’origine progressiste, comme celui de la santé mentale est devenu un outil de gouvernement des conduites au service d’une économie néolibérale hyperindividualisante ? Entretien avec Mathieu Bellahsen psychiatre, à propos de l’ouvrage La santé mentale, vers un bonheur sous contrôle, publié aux éditions La Fabrique.

Atelier du regard #04 – Christoph Draeger / eRikm

eRikm, musicien, platiniste et plasticien, porte son regard sur TWA 800, III de Christoph Draeger.

Esquisse pour une misère du monde

9 mars. Colère contre un projet de loi portant sur une réforme radicale du code du travail. Un projectile dans le livre. Descendre dans la manifestation. Descendre à plusieurs. Comprendre, enquêter, interroger. Comment c'est le travail aujourd'hui ? Quel travail ? Pour combien d'argent ? pour combien d'heures ? Arracher du concret. Éviter les commentaires, couper court aux énoncés flottants, se méfier des bouts de phrases déjà toutes faites. Plonger au ras de l'expérience et s'y maintenir. Et avec la hiérarchie, comment ça va ? Et qu'est-ce qu'il en reste de toutes ces années à travailler ? Comment c'est le travail au quotidien pour vous ? et vous ? et vous encore ?

Luttes des putes

Pièce sonore à partir de l’ouvrage Luttes des putes, publié aux éditions La Fabrique. Un livre, comme tentative d’inscrire les luttes des travailleuses et travailleurs du sexe dans deux traditions de la politique d’émancipation : le mouvement féministe et le mouvement ouvrier. Pièce sonore composée d'un entretien avec Thierry Schaffauser, travailleur du sexe et les voix de Simone de Beauvoir et Grisélidis Réal.

Que fait de nous la technique ?

Que reste t-il de la production artistique liée au réseau depuis 1995 – L’innovation le maître-mot de l’industrie contemporaine – Critique de l’utilité – La naturalisation du phénomène technique, critique de Leroi-Gourhan – L’impact environnemental des nouvelles technologies.
Avec : Daniela Cerqui - Fabrice Flippo - Nicolas Thély - Pierre-Damien Huyghe

Marie-José Mondzain, Images indécises. Jean-Daniel Pollet, L’ordre.

« Penser c’est s’arrêter. Le travail de la pensée c’est un ralentissement, c’est une patience, c’est une décélération qui ne doit pas craindre le suspend ».
Marie-José Mondzain.

Ce qui vient vers nous, Gaïa.

Eco-féminisme, racisme environnemental, ecocide, anthropocène, par-delà nature et culture. Gaïa.
Avec : Christophe Bonneuil, Valérie Cabanes, Philippe Descola, Jean-Baptiste Fressoz, Emilie Hache, Razmig Keucheyan, Bruno Latour, Valérie Masson-Delmote.
Une série d'entretiens extraits des grands directs des radios campus, depuis la ZAC de la Coalition Climat 21, du 7 au 11 décembre 2015.