( )TOO

Chère Amandine,
Tu m’as demandé si j’accepterais d’écrire quelque chose au sujet d’une performance de Yoko Ono, Cut Piece, qui a eu lieu pour la première fois en 1964. Tu m’as envoyé un lien permettant d’assister à plus de neuf minutes de cette performance : on peut voir l’artiste presqu’immobile, impassible, tandis que les membres du public, un par un, sont autorisés à couper et emporter une partie de ses vêtements. Pour le coup, j’accepte volontiers d’essayer d’écrire quelque chose à propos de cette performance, car je me demande bien ce qu’il s’agit de couper et d’emporter, de prendre – ou de donner. (...) par Frédéric Neyrat

Les morts solitaires de Mizoguchi Kenji

par Nathanaël
Faire le vide.
Si je m’arrête sur une seule phrase comme sur une image, en vidant la feuille des signes devenus soudain superflus, ou bien se propulsant comme un courant, en écartant le cadre justement d’une convention philosophique, ce qui m’est donné, à moi comme à d’aucuns, (...)

Ceija Stojka, une artiste Rrom dans le siècle

Ceija Stojka (1933 - 2013) est née en Styrie (Autriche) dans une famille de marchand de chevaux Rrom, les Lovara-Roma. Pendant la guerre, toute sa famille fut déportée dans plusieurs campas de concentration. Rescapée avec sa mère et quatre de ses frères et sœurs, elle entame un travail d’écriture dans les années 1980 et de peinture qui retrace son parcours avant et après guerre.

La Parole Chanceuse

Pièce sonore de Myriam Pruvot.
La Parole chanceuse est, à l’origine, un court texte de Marguerite Duras issu de son recueil La Vie matérielle, dont ne subsiste ici que le titre. L’auteur y décrit l’armement invisible que procure une parole dite « chanceuse » face à un auditoire. Et quand ça vous est arrivé une fois parait-il, la parole chanceuse, ça vous arrive tout le temps ensuite.

Les Mercredis De Montevideo : Gaëlle Obiégly

Gaëlle Obiégly écrit des livres. De la littérature. Aux éditions Verticales, elle a dernièrement publiée N’être personne, Mon prochain et le Musée des valeurs sentimentales.
Mercredi 7 février elle était invité à Montévidéo pour une lecture de N’être personne suivie d’une discussion.
Entretien : Emmanuel Moreira

Alain Badiou, révoltes logiques. Entretien

Nous avons voulu revenir avec le philosophe sur le rapport qu’entretien la philosophie à la politique. Puis, dans un second temps, cartographier le bloc des subjectivités conservatrices et fascistes, produit du capitalisme contemporain et enfin sur quelques éléments qu'il considère indispensable, pour un mouvement politique révolutionnaire.

Par là, nous sommes des chevaux

Un jour est venu le mot vent, il a emporté avec lui les déterminations, apparaissait l’avenir.
par Sacha Steurer

La Horde d’or (Italie 1968-1977)

La parution en février 2017 de la première traduction française de la Horde d’or – livre en constante réimpression depuis sa première édition en Italie, en 1988 – est un événement considérable, et cela à tout point de vue : politique, existentiel, théorique, textuel, narratif, documentaire, stratégique, etc.
notes de lecture par Stéphanie Eligert

Elsa Dorlin, se défendre. Une philosophie de la violence

Se défendre. Une philosophie de la violence, d'Elsa Dorlin est à la fois la généalogie d'un dispositif de pouvoir qui légitime la défense pour certain-e-s et l'interdit pour d'autres et une histoire des tactiques défensives des corps tenus dans la violence.
Entretien radiophonique

Les voix de Claude Favre

Claude Favre écrit et performe des textes de facture littéraire et poétique. Nous lui avons proposé de nous lire, en studio, quelques fragments de textes. Entre les lectures, se tisse des fragments de conversations.

Poreuse, Juliette Mézenc

par Eric Darsan
Poreuse, perméable, comme criblée, passée au crible. De l'émotion et de la raison. Des questions qui surgissent et qui font. Que l'on se pose, s'interroge ou non, sur ce qui arrive. Que l'on cherche, trouve ou non, une cohérence. Que l'on troue le réel jusqu'à le rendre transparent, comme si la transparence était synonyme de vérité.

Marx indigène. Un devenir-terrien du communisme

Par Dalie Giroux
Ce que je vous présente ici vise à évoquer quelques éléments d’une enquête en cours portant sur la cohabitation des dépossessions dans l’espace-temps capitaliste, en portant une attention particulière aux apprentissages (reprenant le terme d’Isabelle Stengers, qui oppose apprentissage à prise de conscience) liés à l’occurrence des luttes indigènes nord-américaines dans le continuum des pratiques de résistance contemporaine.

Au rythme des habitudes

Pièce sonore de Charlotte Imbault
Partir à la recherche de réponses en soulevant le voile du mot « habitudes ». Devenir ethnologue d’une étymologie en rencontrant douze personnes individuellement. Créer des conversations et des rencontres entre et avec des voix qui ne se sont jamais rencontrées.

Conseil Extraordinaire, polyphonie au Mucem

Ici-Même [Gr.] convie à un voyage au cœur d’un discours polyphonique. « Traitement de texte » à plusieurs voix, parole concassée, mots pulvérisés, captations vidéo diffractées… Conseil extraordinaire est une émission radiophonique qui s’écrit en direct, une tentative de mise en page orale.

1993 de Julien Gosselin & Aurélien Bellanger. Visage d’une Europe achevée

Avec 1993 de Julien Gosselin et Aurélien Bellanger, on aura éprouvé les limites d’un monde d’abord donné sans limites. Un monde, qui célèbre chaque jour sa victoire dans ses infrastructures, où seule l’économie gouverne. Ici l’Europe à pour nom Eurodance. On aura été aux limites de la nuit et on aura vu le visage triste, le visage vide, des enfants d’Erasmus.

Salle d’embarquement.

Extrait d'un récit à paraître en septembre 2017 aux éditions de L'attente, par Jérôme Game

Style. Critique de nos formes de vie. Entretien avec Marielle Macé.

Une vie vécue est inséparable de ses formes, de ses modalités, de ses régimes, de ses gestes, de ses façons, de ses allures… qui sont déjà des idées. Les formes de vies ne sont jamais des objets, ce sont toujours des raisons, des motifs : raisons de vivre, motif à être, raison d’agir.
Style. Critique de nos formes de vie. Éditions Gallimard.

Marie José Mondzain, confiscation du mot Radicalité

La radicalité c’est à la fois et la révolté et le désir et non comme on l’entends aujourd’hui : la révolte et l’asservissement. La radicalité c’est tout le contraire de l’asservissement. C’est une énergie politique qui libère.

Adolorée

par Pierre Chopinaud
Je marchais la nuit pour des soldats ne pas être pris et certains parfois le jour me voyant me faisait une place dans leur paille pour me reposer. Puis mon genou a commencé de me faire souffrir et j’ai du boiter jusqu’à la mer des jours durant en oubliant la souffrance. J’ai longtemps dormi au bord de l’eau comme j’avais atteint la mer jusqu’à trouver d’inconnus le bateau qui fuyait les massacres. Mais ils m’ont laissé là loin du pays où étaient les miens et vers eux encore longtemps sans rien il me faudra marcher ! 

De chair et de métal

Ces corps n'ont pas eu le choix du métal : prothèse, pace maker, implant auditif ...
Quand le fer traverse la chair.
Documentaire sonore, par Céline Laurens

Atelier du Regard #06. Pierre Damien Huyghe / Max Charvolen

En feuilletant les 3 volumes du catalogue du FRAC PACA Pierre Damien Huyghe a été saisi par la reproduction de deux œuvres de Max Charvolen. Trésor des marseillais (2003) et Table et tiroir (1982). Un choix qui s’est fait à partir d’un aperçu de l’œuvre, d’un voir, et non d’une connaissance du travail de Max Charvolen.

Mercredi de Montévidéo. Noé Soulier, Actions, mouvements et gestes

Actions, mouvements et gestes est un livre qui propose de multiples façons d’appréhender le mouvement et d’observer une œuvre chorégraphique.
Lecture + Entretien avec Noé Soulier