Vider ce trop plein qui nous oppresse

03_Taoufiq Izeddiou_photoIris Verhoeyen_20160504-DSC_0513

Taoufiq Izeddiou. Chorégraphe, danseur, marocain. Il présente En Alerte au festival de Marseille et à Montpellier Danse. Taoufiq Izeddiou, est habité par un trop plein, un débordement, qu’il lui faut vider. Sa danse, son travail consiste à donner une forme à sa dépense.
Entretien radiophonique

Voir l’Etat pénal tel qu’il est.

capturegodard

Que peut la sociologie lorsqu'elle interroge le système du jugement et de la répression ? C’est l’enjeu du dernier livre de Geoffroy de Lagasnerie : Juger. L’Etat pénal face à la sociologie.
Entretien radiophonique.

Le camp des manifestants

asthmatiques-181b1

De veilles conceptions s'incarnent dans la police. Elle imagine que la tête commande le corps et localise la pensée dans la tête. Ainsi, lorsqu'elle attaque la tête du cortège, elle croit pouvoir détruire la pensée des manifestants et priver son corps de commandement.

Conjonctions astrales

Raffiononslaluttedocdureel

par Stéphane Nowak
état d'urgence & merci patron
hé ho la gauche c’est où la manif ?
« ça va mieux » depuis la grève générale
blocage des transports et euro de foot : on tire la loi aux penaltys ?
COP 21 et notre dame des landes
Panama papers ou « krach du discrédit »

la défonce

capturedocsdureel

depuis quelques semaines, nous sommes tous entrés dans l'ère de la défonce. ...
Nathalie Quintane

Les Mercredis de Montévidéo : Ryoko Sekiguchi + Amandine André

Capture2016052111

Mercredi 04 Mai, aux Mercredis de Montevideo rencontre de deux écritures. La voix sombre de Ryoko Sekiguchi (Editions P.O.L) et De la destruction d’Amandine André ( Editions Al Dante). Lectures + entretiens.

Frédéric Neyrat, Pour une écologie de la séparation

damnation1

Entretien avec Frédéric Neyrat Philosophe, auteur d’une écologie de la séparation dans son ouvrage La part inconstructible de la Terre aux éditions du seuil.

On va faire quelque chose qui ne se verra pas dans un endroit où il n’y a personne.

2015-02-22 14.51.03

par Nathalie Quintane / Ce texte a été publié dans un volume du CNRS, sous la direction de Catherine Brun, Guerre d’Algérie. Les mots pour la dire, CNRS éditions, 2014.

Isabelle Stengers, frayer dans la barbarie

20130424_124103

Isabelle Stengers est philosophe, elle enseigne à l’Université libre de Bruxelles. Sa pratique philosophie n’est pas celle des systèmes. Elle ne cherche pas à englober le tout du monde dans une théorie descriptive, mais elle cherche le chemin praticable dans la barbarie. Il s’agit d’apprendre à naviguer sans jamais se croire totalement protéger. / Entretien radiophonique.

Les Mercredis de Montévidéo : Sonia Chiambretto + Ian Hatcher

2015-12-2312.22.42

Mercredi 20 avril, aux Mercredis de Montevideo rencontre de deux écritures. État civil (éditions Nous, 2015 / Prix littéraire des Lycéens et apprentis – Iles de France, 2016 ) de Sonia Chiambretto et Prosthesis (Poor Claudia, 2016) de Ian Hatcher. / Lectures + entretiens

La santé mentale, vers un bonheur sous contrôle

capturecitizenfour

Comment un concept à l’origine progressiste, comme celui de la santé mentale est devenu un outil de gouvernement des conduites au service d’une économie néolibérale hyperindividualisante ? Entretien avec Mathieu Bellahsen psychiatre, à propos de l’ouvrage La santé mentale, vers un bonheur sous contrôle, publié aux éditions La Fabrique.

Données du réel. Episode 1

poussière

Johan Grzelczyk
c'est un récit issu de données réelles. réparties en quinconce. plutôt pour la collecte. entre en compte aussi une part de calcul.

Atelier du regard #04 – Christoph Draeger / eRikm

3G05037

eRikm, musicien, platiniste et plasticien, porte son regard sur TWA 800, III de Christoph Draeger.

Esquisse pour une misère du monde

journalamerique

9 mars. Colère contre un projet de loi portant sur une réforme radicale du code du travail. Un projectile dans le livre. Descendre dans la manifestation. Descendre à plusieurs. Comprendre, enquêter, interroger. Comment c'est le travail aujourd'hui ? Quel travail ? Pour combien d'argent ? pour combien d'heures ? Arracher du concret. Éviter les commentaires, couper court aux énoncés flottants, se méfier des bouts de phrases déjà toutes faites. Plonger au ras de l'expérience et s'y maintenir. Et avec la hiérarchie, comment ça va ? Et qu'est-ce qu'il en reste de toutes ces années à travailler ? Comment c'est le travail au quotidien pour vous ? et vous ? et vous encore ?

Bien triste celui qui danse avec son corps

pretabaiser1

Entretien avec Olivier Dubois à partir de son désir sauvage de danse

Prendre, re-prendre

captue10

pièce sonore
Le vol est inévitable. Avec le sentiment grandissant de l'injustice, avec l'intelligence que les gens ont de l’oppression dont il sont victimes, ils ne peuvent que voler de plus en plus.

Atelier du regard #03 – Walid Raad / Frank Smith

WalidRaad

Frank Smith porte son regard sur une vidéo de l’Atlas Group, fondé par Walid Raad. We can make rain but no one came to ask. (2006)

iench

poussiereamerique

iench est un livre de Béatrice Mauri aux éditions Moires, en librairie à partir du 26 février. Il est accompagné d'une préface d'Edith Azam. La vie manifeste s'associe au livre en y publiant quelques pages.

De la destruction (extrait)

bergamn delaviedesmarionettes

par Amandine André
Extrait De la destruction, ouvrage à paraître aux éditions Al Dante.
entre dans la pièce il. Regarde lui. Entre dans la pièce lui il. Se tient face sourit se contracte il. S'avance sont dans la pièce maintenant sont sous la lumière ampoule lui il. Dans ce temps de ténèbres.

Luttes des putes

vlcsnap-2012-06-12-00h39m44s228

Pièce sonore à partir de l’ouvrage Luttes des putes, publié aux éditions La Fabrique. Un livre, comme tentative d’inscrire les luttes des travailleuses et travailleurs du sexe dans deux traditions de la politique d’émancipation : le mouvement féministe et le mouvement ouvrier. Pièce sonore composée d'un entretien avec Thierry Schaffauser, travailleur du sexe et les voix de Simone de Beauvoir et Grisélidis Réal.

Frayage

Stereoscopiaphoto_Marc_Domage

Cadre, focal, souffle… Quelques-uns des mots à partir desquels nous cheminerons dans le laboratoire du chorégraphe Vincent Dupont, artiste associé au Centre Chorégraphique National de Montpellier.
Qu’est-ce qu’une présence ? Comment rendre compte de son intensité ? Comment rendre perceptible ce qui n’est pas immédiatement visible ? Comment rendre compte de la naissance d’une forme, de son émancipation du flux duquel elle s’extrait ? Pour ce dialogue radiophonique Vincent Dupont à souhaité inviter Christian Rizzo, chorégraphe et directeur du CCN de Montpellier.

Verticale Torve. De lumpen

volmirNumeriser3

A propos de la danse de Volmir Cordeiro. Texte + entretien.