Couvre-feux

La terre sableuse, mêlée d’aiguilles de pins, brûle la plante des pieds en août.
Cela nous le savons.
Nous savons que cette terre recouvre un feu chaud,
nous savons que sous nos pieds couve un volcan.

MEDEE IP _

Proposition pour une Médée du temps présent.
par Barbara Jovino

Pour en finir avec le jugement de Dieu

Antonin Artaud
Atelier De Création Radiophonique - 1947

Le feu sur l’océan

Maxime Actis ... / c’est l’été et de la flotte arrose sans s’arrêter les champs de maïs / l’eau tombe sur le pare-brise / les plantes sèchent, deviennent jaunes et marrons, se cassent / certaines graines tombent au sol / tard dans la nuit insectes sur les bras et les jambes / longue file de voitures revient de la plage et emprunte l’artère principale / c’est étrange ce vocabulaire du corps / nos veines / le ciment battu colle aux pneus, les mains posées sur le bitume crament
ce sont nos veines / ...

De la vie de la mort

Il y a un feu dans le corps, comme dans le feu un point d’oubli. Le souvenir de cet oubli dans le feu, est la vie. ... Fabiana Bartuccelli

Mirage comme errata

Will Alexander
Traduit de l’anglais (USA) par Frédéric Neyrat
La projection cognitive enflamme le double par incertitude, par équation indéchiffrable. Le plan indigène reste dans son état respiratoire, fantôme vibratoire accéléré, corrompu jusqu’au point de basculement ésotérique par un esprit altéré, enfiévré par une linéarité compulsive qui s’attarde en verbatim.

SOCIAL DISTANCING

A toi qui ne digères rien de la menace/ Pousse ton corps pour l’épargner / Dans le bain cosmique / Et numérique / Te voici intouchable / Ready to love / Distancing love / Sublime et sans contact / Tire sur tes globes oculaires / Bascule dans la ouate guidée / Il y a la voie / La suffocation fugace / L’énigmatique rire qui traverse le haut de l’abdomen / Et gigote entre les côtes
....
Florence Andoka

Sans contact

par Julie Sas.
Ils / portaient à la voie : / Déployez / les matraques / à moins d’ / 1 mètre / sur / des rayons d’ / au moins plusieurs / kilomètre / En circonférence extérieure.

Sur la terre qui est plate comme une table

Montage et mixage > Emmanuel Moreira
Pièce sonore.
Texte > Carolina Sanin, la quiétude
Traduction de l'espagnol par Bérangère Pétrault, revue Fracas
Lecture > Amandine André
Montage et mixage > Emmanuel Moreira

MISS B.

Les morts ou les fantômes, que l’on souhaite les chasser, ou bien recueillir leurs paroles, ont toujours fait l’objet d’une passion dévorante.
par Laurent Jarfer

Run run run

La poésie à l'ère des pandémies : une poésie zombie. Ce sont les virus qui lacèrent l'écran et qui empoisonnent le lyrisme. La poésie est une course poursuite effrayante dans le genre de l'horreur. Philippe Maurel