Sur la terre qui est plate comme une table

Montage et mixage > Emmanuel Moreira
Pièce sonore.
Texte > Carolina Sanin, la quiétude
Traduction de l'espagnol par Bérangère Pétrault, revue Fracas
Lecture > Amandine André
Montage et mixage > Emmanuel Moreira

MISS B.

Les morts ou les fantômes, que l’on souhaite les chasser, ou bien recueillir leurs paroles, ont toujours fait l’objet d’une passion dévorante.
par Laurent Jarfer

Run run run

La poésie à l'ère des pandémies : une poésie zombie. Ce sont les virus qui lacèrent l'écran et qui empoisonnent le lyrisme. La poésie est une course poursuite effrayante dans le genre de l'horreur. Philippe Maurel

Mobiles

Tout ça pour ça. Deux mois de confinement pour en arriver là, à deux pas de chez lui. Deux pas, c’est ce qu’il dit. Même pas vraiment sorti, rien pour l’attester, alors. Il a voulu jouer au, a perdu. Tant pis.
---
Par Eric Darsan

Comment s’en sortir sans sortir ?

Objets radiophoniques en période de confinement.
#01. Dernier jour av le confinement. - #02. Mutineries dans les prisons. - #03. Règles d'or du confinement.- #04. Un monde au ralenti et un autre qui accélère. Virus et technologies de contrôle de la population. - #05. Monologue du virus. Français / Italien. - #06. Hurler, manifester aux fenêtres. - #07. Antivirus.- #08. Il vous faut vraiment une pandémie pour vous soucier de nous. - #09. Ami.e, rappel toi l'hôpital s'est fait détruire. - #10 Comptine du confinement. - ##11 change de téléphone.

Lettre à des amis

Marseille Nord.

Il est né quand tout est mort dans la terre

Hommage à Pierre Guyotat.
Textes : Progénitures, Pierre Guyotat. De la destruction, Amandine André. Encore Plus Que La Lutte Des Classes, Pierre Guyotat.
Archives : Michel Surya, laviemanifeste
Lectures : Pierre Guyotat, Amandine André.
Musiques : Sainte Colombe, Bach, Vig Mihály, Schumann.
Montage : Emmanuel Moreira

Disparaître et vivre

Messages d'une fugitive

{HARMONIUM

Album, par Etienne Michelet
--------
Les onze morceaux réunis dans cet album sont un mélange de peurs, de lumière, de cris, de silences...

Icelle

Texte : Amandine André.
-----
Moi José del Céu mort par le travail abominable suis ressuscité par la volonté de la poussière des anges et réincarné par icelle en texte par la voix duquel je dirais les poèmes de l'an 2083.

Canicule

Chaque jour la catastrophe s’amplifie
Le jeu politique des alternatives est arrivé à son terme
L’Europe a totalement fermé ses frontières
Les gouvernements ne tiennent plus que par leur police
Les grands médias sont à court d’arguments