{HARMONIUM

Album, par Etienne Michelet
--------
Les onze morceaux réunis dans cet album sont un mélange de peurs, de lumière, de cris, de silences...

Icelle

Texte : Amandine André.
-----
Moi José del Céu mort par le travail abominable suis ressuscité par la volonté de la poussière des anges et réincarné par icelle en texte par la voix duquel je dirais les poèmes de l'an 2083.

Canicule

Chaque jour la catastrophe s’amplifie
Le jeu politique des alternatives est arrivé à son terme
L’Europe a totalement fermé ses frontières
Les gouvernements ne tiennent plus que par leur police
Les grands médias sont à court d’arguments

Marcello Négro (le retour)

texte de Thomas Vinau
----
Dans les questions
que les chiens
ne posent plus
(...)

Meeting

La place où se tient le meeting se remplit rapidement. Les entrées sont filtrées par un service d’ordre déterminé. Ils demandent de la même voix tranchante, Vos papiers. Leurs yeux observent le visage qui les leur tend, la photo, le visage encore, avant de poser une question aléatoire. La réponse importe moins que l’expression prise par le visage.

Partir en cavale

Tracts trouvés, reçus et lus.

21 jours de grève

Reportage. Mercredi 25 déc. 05h du matin au centre bus Pleyel et au centre bus Belliard de la Régie Autonome des Transports Parisiens.

Marnie

Connie Scozzaro - Trad. Marie de Quatrebarbes.
Quand j’étais une petite coupure / je croyais que je voulais m’annuler / lotion, sirop, Percocet / pour éteindre ma piqûre

Messages de grève

Messages de grève. Appelez le 0172597734 et laissez un message sur le répondeur. Racontez votre grève, votre manif, votre action. Envoyez vos messages, lancez vos appels, adressez vos soutiens, enregistrez votre joie, votre colère, laissez une petite chanson, un poème, un slogan. Donnez le contact d'une caisse de grève, d'une legal team …

Leur cité instituée dans la salive de la baleine

Par Pierre Chopinaud. Le petit récit épique et religieux qui suit arrive au milieu d’une guerre actuelle réellement racontée dans « Enfant de Perdition » (P.O.L, 3 janvier 2020). Dans cette guerre s’affrontent des races, des religions, par la terre, les rivières, les forêts, les vallées et les monts et par le ciel et la mer arrivent des « cerbères », la gueule pleine de feu, depuis l’Amérique, la France, l’Italie...

On n’écrit pas dans le vide

Ce serait le jeu : que quelqu’un disparaisse avant de sauter.
---
Sacha Steurer