Réverbération, une sélection régulièrement renouvelée de 4 documents sonores.

du 18 novembre au 1er décembre 2020

Une vie parlée : autobiographie parlée (11)
Fred Deux, 1964

Cassette 018, Les chutes dans la rue
Cassette 019, Le départ de Marseille
Cassette 020, le retour à Boulogne

+

Loto
Amandine André

la vie manifeste, 2018

+

Entre chien et loup
Jeanne Favret-Saada

France Culture, 1972

+

I am the Medium
Georgina Starr, 2010


Recevoir par mail, chaque mercredi, notre sélection

Une vie parlée : autobiographie parlée (11)

Fred Deux, 1964
Cassette 018, Les chutes dans la rue
Cassette 019, Le départ de Marseille
Cassette 020, le retour à Boulogne

Cassette 018, plage 01, Les chutes dans la rue
Cassette 018, plage 02, Les chutes dans la rue
Cassette 019, Le départ de Marseille
Cassette 020, plage 01, le retour à Boulogne
Cassette 020, plage 02, le retour à Boulogne

cet enregistrement nous vient de très loin. 1964. Un homme dans le grenier de sa maison, dans un petit village de l’Ain à Lacoux, tente de faire le récit de sa vie. De se raconter, de s’expliquer à lui-même. Un enregistrement composé de 132 cassettes et 385 pistes. […] Me voilà en 62,63,64. J’ai un magnétophone sur une table et je laisse sortir de moi une mèche enflammée qui s’enroule sur des bobines. Je suis à Lacoux. Mes paroles s’inscrivent et peuvent m’être rendues. Ce sont des mots, écrits dans ma langue, avec mon souffle. C’est sur ma scène que je bouge, c’est la voix de chacun qui va sortir. Je me découvre, comme je me suis découvert avec du papier mais il y a une différence. Au commencement de cette corde tirée hors de moi, c’est le son, la couleur de la voix, la musique. Ça change tout. Ce n’est pas moins ni plus, c’est une autre terre, matière, ça porte du sang. Pourtant, le dessin draine, lui aussi, du sang. Je vis ces mois de parole comme un homme ivre qui ne peut s’arrêter. J’ai déchiré quelque chose que je verrai plus tard… Cécile ne comprend pas toujours ce qui me fait rester dans le grenier de la maison de Lacoux. Pour un peu (dans le début, car ensuite ça s’arrondira, ça se calmera), je dormirais là-haut et, ainsi, j’aurais la touche à portée de mon doigt pour l’enfoncer dès mon éveil… Le jour où je lui en ferai entendre des bouts, elle pleurera. C’est alors elle qui achètera des cassettes. Elle me fournira ma nouvelle drogue. Il y avait une boule dans ma vie. Elle devait contenir une totalité. La faire venir, s’en approcher sans brusquer. Tout s’en trouvera déplacé. Les mots écrits auront la teinte des paroles prononcées ; les traits dans le dessin seront marqués par ce qui cavale dans ma tête. Je ne suis pas devenu une charrette emballée mais un type qui a compris qu’il joue sa seule carte… […] Fred Deux / Terre mère, Journal 1997-1998 / André Dimanche Éditeur.

L’intégralité du document ici

Loto

Amandine André
la vie manifeste, 2018

loto est un sort jeter contre nos malheurs.

Entre chien et loup

Jeanne Favret-Saada
France Culture, 1972

En 1972, Jeanne Favret-Saada, ethnologue, racontait dans l’émission « Entre chien et loup » son travail sur la sorcellerie en Mayenne. Elle avait appris à parler le langage de la sorcellerie, ce qui lui avait permis de recueillir des témoignages de sorciers…

I am the Medium

Georgina Starr, 2010

In 1870 a series of séances took place led by trance medium and artist David Duguid with his spiritualist circle. Each séance was documented and the findings from 100 séances were published in 1875 under the title of Hafed Prince of Persia: His Experiences in Earth-Life and Spirit-Life. The document is said to reveal, via the séance communication with the spirit ‘Hafed’, the missing years of Jesus Christ. The details of these events were told to me by spiritualist Ronaldo Wright, who in the 1970’s began a long and extraordinary journey that was closely linked to the events of a hundred years earlier.
In 2009 I began my own year of monthly sittings with psychic mediums. I started at The Spiritualist Society in Belgrave Square and I went on to visit a different medium in a different location each month. I chose the psychics carefully to reveal the unique approaches, methods, personalities and skills involved in spiritualism in the 21st century. The psychics knew nothing about me or my experiment and all their communications were recorded on audio. Listening afterwards to the voices and sounds on the tapes strange patterns had begun to occur within the information they channelled to me. On repeat listening I began to hear sounds within the recordings that I had initially missed, sounds that had fallen in between the gaps of words, as if new voices had actually appeared on the recordings.
I am the Medium holds 250 of these sounds on one 12-inch record. Each ‘sound’ is given one groove (1.8 seconds) and each groove is locked into its circle and will repeat forever until someone knocks the needle onto another groove. The full range of sounds cannot be heard unless the needle is tapped by the listener.