Triptyque 2 matérialisme / © Image Nathalie Blanchard

Description

Il nous faut des images à même le réel, des images capables de nous montrer le réel, la présence du réel même dans la virtualité de l’image.

C’est seulement par le biais des ces images que nous retrouverons le monde, le réel du monde. C’est par ces images que nous serons à même de voir l’invu du monde, ce qui reste encore à voir et à faire dans ce monde réel et matériel que l’image nous montre.

Il nous faut un matérialisme extatique. Un imaginaire matérialiste capable de faire sortir la matière, le réel de la matière de son coté immobile, de tout réalisme.

Nous voulons sortir du matérialisme économico-scientifique. Nous voulons une extase de la matière, nous voulons voir la matière se révolter de son immobilité.

Nous voulons un imaginaire visionnaire. De nouvelles visions de l’impossible. Nous voulons de l’invu.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>